Adolescents difficiles, approche psychopathologique et éducative





Accueil > Présentation des DU
Présentation des DU

Les Diplômes Universitaires « Adolescents difficiles »

Depuis 2002, dans le cadre de la circulaire Santé-Justice, relative à la prise en charge concertée des troubles psychiques des enfants et des adolescents en grande difficulté, la direction de la protection judiciaire de la jeunesse et son Ecole, l’ENPJJ, développent avec différentes Universités des Diplômes Universitaires « Adolescents difficiles » à Paris, Marseille, Lille, Lyon, en Bretagne-Pays de la Loire ainsi que dans les départements d’outre mer Antilles-Guyane.

Ces formations rassemblent des professionnels confirmés : psychiatres, infirmiers, médecins de ville, médecins scolaires, travailleurs sociaux, éducateurs, magistrats, avocats, enseignants, chefs d’établissement, policiers, gendarmes, professionnels de l’insertion et de la Politique de la Ville…

Elles ont pour objet d’apprendre à travailler ensemble au carrefour de cultures professionnelles différentes, dans un cadre de partenariats ou de réseaux, pour conforter et développer les réponses des institutions qui reçoivent des jeunes dont la prise en charge résiste aux pratiques éducatives, pédagogiques et de soins les plus éprouvées.

Il s’agit donc :
• d’informer les professionnels sur l’état actuel des connaissances psychologiques, psychopathologiques, psychosociales, sociologiques, pédagogiques et juridiques, nécessaires à la compréhension des « adolescents difficiles » et de leur environnement ;
• de faciliter la communication et la connaissance mutuelle entre des acteurs de cultures institutionnelles et professionnelles différentes ;
• de mettre en commun et d’analyser les expériences significatives dans le souci d’une compréhension mutuelle des missions différenciées de chacun ;
• d’apprendre à élaborer ensemble un réseau coopératif dynamique et cohérent de prise en charge des adolescents difficiles.

Le contenu central des DU est la psychopathologie des adolescents. Il est complété par des apports en Sciences Humaines (psychologie, sociologie, sciences de l’éducation, droit...), des approches neurobiologique et génétique et des exemples de pratiques et de travail en réseau.

La formation se déroule sur l’année universitaire ou civile, au rythme de deux jours de séminaire pendant 9 mois. A chaque session, l’enseignement se fait sous forme de conférences, de tables-rondes et de présentations de pratiques auxquelles s’ajoute un travail d’analyse de situations, en petits groupes de participants. Ceux ci regroupent les institutions et les catégories professionnelles de manière à faire évoluer les représentations réciproques et à permettre de mieux comprendre le fonctionnement et les pratiques de chaque institution.